Jalë et la traversée des Balkans – 6 jours – 2 mètres d’altitude

English version available here.


Les premières gouttes de pluie accompagnent notre passage de la frontière greco-albanaise aux infrastructures rudimentaires. Alors que nous enfilons l’équipement adéquat, le douanier, grand sourire aux lèvres, nous affirme que nous entamons la traversée du pays lors des deux seuls jours de pluie de l’été.

À trois petites dizaines kilomètres de là, nous atteignons en fin de matinée, la ville de Gjirokaster, une des plus anciennes d’Albanie. Nous déambulons, combinaisons de pluie sur les épaules, dans ses petites rues pavées. Elles sont bordées de part et d’autres de vieilles maisons aux murs et toitures de pierre, que les plus imposantes bâtisses voient agrémentées de jolis balcons suspendus au-dessus du vide.…

Baignades grecques

English version available here.


Avant ce voyage, vous m’auriez demandé quelle serait pour moi la baignade grecque idéale, je vous aurai parlé d’une crique avec ses eaux cristallines et son sable fin.

Ce décor de carte postale, nous l’avons touché du doigt à Ouranoupoli. Alors que nous espérions naïvement pouvoir entrer sur le Mont Athos ; mais devant les gardes frontaliers, il nous faut rebrousser chemin et nous arrêter sur la dernière crique avant le mont Athos.

Devant nous une plage déserte. En un rien de temps, nous voilà étendues sur nos serviettes, les doigts de pied en éventail. Nous nous adonnons ensuite aux joies de la plongée entre les rochers.…

Sur les routes grecques

English version available here.


Sur ces routes sinueuses, nous arpentons la Grèce. Les virages s’enchaînent au rythme du profil de la côte et de celui des collines qui jalonnent le pays.

Passé la frontière, puis la ville de Kavala, nous quittons l’autoroute, pour emprunter un axe secondaire bordant la mer Egée jusqu’à Olympiada. Le relief nous guide successivement du bleu du ciel au turquoise de l’eau, suivant le dénivelé des collines qui se jettent dans la mer.

Puis vient le moment de bifurquer et quitter la côte pour découvrir les petites routes de campagne au cœur de la Chalcidique. Dans cette région, la nature est reine, entre forêts et champs d’oliviers, les villages perchés se succèdent.…

Night spot grec

English version available here.


Après avoir quitté la quatre voies, la petite route serpente entre la côte et les collines. Pour le bivouac du soir nous jetons notre dévolu sur une plage quelques kilomètres avant Olympiada, au nord des trois péninsules de Chalcidique. Après avoir emprunté un court chemin de terre tout à fait carrossable, nous atteignons le spot visé. Mais en cette fin d’après-midi la plage est encore très fréquentée et sa pagode ne présage en rien  une soirée calme et paisible… Nous décidons donc de poursuivre notre chemin sur la piste initiale avec l’espoir qu’elle desserve une seconde plage plus intimiste.…

Litochoro, le Mont Olympe et les Météores – 4 jours – 293 mètres d’altitude

English version available here.


Passé Thessalonique, nous rejoignons, plus loin, les vestiges de la ville de Dion. Nous nous accordons un petit break Tzatziki accompagné de son espresso-fredo aux abords du site avant de partir à la découverte de ses ruines. La cité macédonienne est dédiée au culte de Zeus. Elle est située au pied du Mont Olympe, le plus haut sommet de Grèce qui culmine à 2918 mètres. Cette montagne mythique en arrière-plan, a la tête dans les nuages ce jour-là, ne révélant son imposant profil qu’à de courts instants.

Les blocs de pierres archéologiques sont quelque peu dispersés et il est, lors de notre visite, bien difficile de se représenter la période faste de cette petite cité, chère aux grands rois macédoniens. …

Sozopoli et la Chalcidique – 6 jours – 0 mètre d’altitude

English version available here.


Il nous faudra patienter deux petites heures sous le soleil pour atteindre, tout transpirant dans nos équipements de motards, le douanier grec. Les démarches administratives signifiant notre retour dans l’Union Européenne ont, en revanche, été expédiées en moins de 5 minutes.

Quelques kilomètres après la frontière, nous effectuons notre première halte face au petit port de plaisance de Makri. Déjà, les traditions sont bouleversées. Le tzatziki est au menu et la musique Sirtaki est venue remplacer les notes orientales des mélodies turques.

Nous passons la soirée à une cinquantaine de kilomètres de là, sur la plage d’Imeros ; une longue étendue de sable sans véritable charme.…