A la découverte des Volcans d’Équateur

Passé Quito, la capitale du pays, nous poursuivons notre route vers le sud à la découverte de la région des volcans. Dès les premiers kilomètres, la fraîcheur se fait ressentir. Nous passons un premier col montagneux accompagné de quelques goutes de pluie. Nous arrivons, une centaine de kilomètres plus loin, au pied du volcan Cotopaxi. Nous plantons la tente dans un camping pour passer la nuit. Le lendemain matin, accompagnés d’un guide nous entamons son ascension en 4×4. Nous parvenons jusqu’à une lagune où nous apercevons des chevaux sauvages en train de boire de son eau. Nous ne pourrons malheureusement pas monter jusqu’au sommet, inaccessible pour les 4×4, et difficile d’accès à pied puisque le sommet est constitué de neiges éternelles qui obligent un équipement spécifique.…

De Impérial à Ayacucho – 5 jours – 89 mètres d’altitude

English version available here.


Lors d’un voyage itinérant, il y a parfois des lieux où le temps semble suspendu. Chez Oscar, les secondes semblent accrochées aux grappes de raisin qui étoffent son jardin.

La journée sur la route fut rendu difficile par la traversée laborieuse de Lima.

Alors, lorsque les portes métalliques de cette jolie maison ont commencées à grincer, une parenthèse enchantée s’est ouverte. Oscar a su, de suite, nous prendre par les sentiments. Il nous a offert un petit verre de pisco de bienvenu tout en échangeant quelques mots de français. Nous avons ensuite pris le temps de pérégriner au milieu de ses allées de vignes.…

Cuzco et la Vallée Sacrée des Incas – 9 jours – 3 310 mètres d’altitude

English version available here. 


Après une nuit paisible dans le petit village de Limatambo, nous partons à la rencontre de la civilisation Inca et de ses secrets. Notre entrée dans la Vallée Sacrée se fera par le village de Maras. Bien que nous souhaitions privilégier la route ; à la suite de travaux, c’est finalement par la piste que nous entrerons dans cette charmante bourgade. Après s’être remplis l’estomac d’un copieux “almuerzo”, nous prenons la direction des célèbres salines à quelques kilomètres en contrebas du village. Construits par les Incas, les 3 600 bassins permettent, aujourd’hui encore, de récolter le sel.…

De Cancas à la Laguna Parón – 10 jours – 23 mètres d’altitude

English version available here.


Le passage de cette petite frontière à proximité de la Côte Pacifique fut rapide et relativement simple. L’organisation est rodée ; les bureaux des migrations Équatoriennes et Péruviennes se font faces dans la même salle. Une fois les tampons obtenus, il ne nous reste plus qu’à nous présenter à la douane, là aussi dans le même bâtiment, pour réaliser l’importation des side-cars.

Le SOAT, assurance qui permet de rouler en Équateur, sera le document qui nous prendra le plus de temps. Bien que le bureau soit lui aussi dans le même bâtiment ; nous n’avions pas, dans nos porte-monnaies respectifs, de Soles (monnaie péruvienne) pour payer cette assurance.…

Expériences Équatoriennes

English version available here.


Attraper le bus à la volée sur le bord de la route

En Équateur, la voiture est un luxe et la majorité des déplacements, si la distance ne permet pas de le faire à pieds, se fait en bus. Sur le bord de la route, régulièrement des personnes attendent le passage d’un “collectivo” pour se rendre dans la ville la plus proche.

A Cayembe, nous avons accompagné Fernando et Leydi au supermarché. Celui-ci ci se trouvant à une petite dizaine de kilomètres nous avons donc rejoint la route principale et patienté trois minutes avant de tendre le bras à l’arrivée du premier bus.…

Rencontres Équatoriennes

English version available here.


Juan et son combi Volkswagen

À notre arrivée au camping Summerwind à Ibarra, nous montons les tentes à côté du beau combi Volkswagen de Juan.

La timidité de part et d’autre des campements a ralenti les premiers échanges, qui n’aboutissaient qu’à de cordiaux “bonjour” ou “bon appétit”. Mais une semaine à partager le camping, sa cuisine et sa terrasse, on finit par apprendre à se connaître ! Juan est un programmateur informaticien de Medellín en Colombie. Il a décidé de poursuivre son activité professionnelle à travers le monde. Il parcourt ainsi les kilomètres au volant de son combi avant de s’arrêter quelques jours lorsqu’un camping agréable se présente, pour travailler sur la programmation de sites web.…